1 236 views

« Ces Illustres Disparus »- Par Serge H Moise

Posted on Posted in coup de projecteur/Art et poésie
« Ces Illustres Disparus »- Par Serge H Moise

Toussaint Bréda embastillé

Jacques 1er fut bien assassiné

Par Dédé Bazile récupéré

Celle qu’on appelait Défilé

Et qu’on prétendait folle à lier

II

Charlotin Marcadieu a crié

Holà nous avons été piégés

Et fut lui aussi exterminé

Par cette horde d’insurgés

III

Capois Lamort a été traqué

Par des traîtres bien armés

Et il a certes trépassé

Avec toute sa dignité

IV

Quant à François Mackandal

Dont on oublie le sort fatal

Le plus célèbre des marrons

Pionniers de la révolution

V

Le député Raymond Cabèche

Est alors resté sur la dèche

Refusant de se faire soudoyer

Comme les autres palefreniers

VI

Nos célèbres cacos pulvérisés

Charlemagne Péralte par Conzé

Trahi et lâchement assassiné

Hammerton Killick a explosé

Alexandre Pétion et Boyer

Ont vite accepté de payer

VII

Anténor Firmin pourchassé

Et Rosalvo Bobo abandonné

Le grand Dumarsais Éstimé

On le sait bien fut empoisonné

VIII

Madiba notre bien-aimé

Qui sera toujours vénéré

Jacques Stéphen Alexis tué

Et Sylvio Claude décapité

IX

Le grand Mosheh y a goûté

Jésus de Nazareth crucifié

Et Duty Bookman égorgé

Stokely Carmichael banni

Au grand dam de ses amis

Malcom X fut foudroyé

Martin Luther King terrassé

Alexandre Dumas ostracisé

X

Mahatma Gandhi terrorisé

Patrice Lumumba exécuté

Souvenons-nous d’Allende

Du Che qui fut molesté

Hugo Chavez empoisonné

Et Olof J. Palme exterminé

XI

Notre J.F. Kennedy sacrifié

Son frère Robert éliminé

Louis Riel face à sa réalité

Fut pendu sans formalité

René Lévesque sera relégué

Mouammar Kadhafi bousillé

Jacques Roumain persécuté

XII

Raoul Fanini-Lemoine

Est enlevé de sa cabane

Par des fieffés cagoulards

Cachés dans les hangars

Au coin de la ruelle Dufort

Où il fera face à la mort

XIII

Lucien Daumec étonné

Aurait été soupçonné

D’avoir voulu déloger

Le tyran François Duvalier

Et l’a très chèrement payé

XIV

Dix-neuf de nos officiers

Brutalement massacrés

Et tous les Benoît incendiés

Face à un peuple hélas terrifié

XV

Ainsi les frères Jumelle

Deux grands intellectuels

Disparaîtront eux aussi

Sous le beau ciel d’Haïti

XVI

On ne pourra pas oublier

L’unique Daniel Fignolé

Outrageusement piégé

Bien avant d’être exilé

XVII

Émile St-Lot notre fierté

Fleuron de notre haïtianité

De justesse y a échappé

XVIII

Peut-on oublier Gérald Brisson

Qui voulait sauver notre nation

Et qui est mort l’arme à la main

Luttant pour un beau lendemain

XIX

Mireille Durocher Bertain

Qui ne faisait pas de baratin

Femme plutôt déterminée

A été lâchement sacrifiée

XX

Jean Dominique le révolté

Demeure le très regretté

Christine Jeune fut criblée

De balles à elle destinées

Magalie Marcelin terrifiée

Et Myriam Merlet pétrifiée

Par le séisme emportées

XXI

Tout près de nous Hector Riobé

Dans sa prime jeunesse sacrifié

Pour avoir osé dire non

Au profit de toute la nation

XXII

Max Gesner Beauvoir

Nous a dit Au revoir

Il symbolisait l’espoir

Et n’a pas failli à son devoir

XXIII

Le dynamique Jacque Roche

Kidnapé et c’est plutôt moche

En route vers l’Orient éternel

Ne répondra plus à l’appel

XXIV

Le juge Jean Serge Joseph sacrifié

Á cause de son impartialité

Et voulant servir la patrie

En dehors de tout parti pris

XXV

Comment oublier Clovis Désinor

Qui a connu un bien triste sort

Pour avoir voulu servir sa patrie

Il l’aura payé de sa propre vie

Et tous les anonymes inoubliés

XXVI

Á la liste s’ajoute Fidel Castro

Qui vienr de faire le grand saut

De notre siècle le plus grand héro

Qu’on n’oubliera pas de sitôt

XXVII

Dans leur propre pays des exilés

Qui furent également immolés

Comme tant d’autres expatriés

Luttant pour la paix et la liberté

———–

SHM av.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *